Mentions légales. 1990-2018 © ADAGP/Lionel Bayol-ThéminesCAC Meymac (Group show) Curators: Caroline Bissière & Jean-Paul Blanchet, Eglantine Bélêtre Inauguration le samedi 18 mars. Exposition du 19 mars au 18 juin 2017 Le sport est un art, dans le cadre du festival « Les Printemps de Haute-Corrèze» Avec Lionel Bayol-Thémines, Neal Beggs, Stéphane Bérard, Roderick Buchanan, Guillaume Bresson, Jean Charbonneau, Olivier Dollinger, Sophie Dubosc, Anthony Duranthon, Soazic Guezennec, Jacques Julien, Mel O’Callaghan, Laurent Perbos, Laurent Tixador & Abraham Poincheval, Pascal Rivet, Muriel Toulemonde, Franck & Olivier Turpin, Thomas Wattebled, Xavier Veilhan Visuel : Laurent Perbos, «Ballon2», 2003, ballon de football en cuir, dimensions réglementaires au carré. Abbaye Saint André - Centre d’art contemporain - BP 26 - 19250 Meymac – contact@cacmeymac.fr T 05 55 95 23 30 – F 05 55 95 69 95 –
Photo 18 Festival, Love Earth Silent Mutation Commissaire / Curated by Delphine Dumont-Laforge & Sophie Hasaerts Exposition : vendredi 18 novembre 2016 au mercredi 18 janvier 2017 Hangar 18 Place du Châtelain 18, B-1050 Bruxelles www.h18.be Mark Edward Kelley Dorf – US Lionel Bayol-Thémines – FR Anastasia Samoylova – US Hyongryol Bak – KR Yann Arthus-Bertrand – FR Jörg Bräuer – DE Hyongryol Bak – KR Benoît Feron – BE Vincent Fournier – FR Igniacio Goitia – ES Lukas Hoffmann – CH Eliseo Miciu – AR Shunsuke Ohno – JP Danila Tkachenko – RU Ilan Weiss – MX Witho Worms – NL Thomas de Wouters – BE Patrick Zachmann – FR The inaugural Photo18 Festival will be held from 18 November 2016 to 18 January 2017 in Brussels. Photo18 Festival, organised by the Hangar H18 art centre, is a major annual meeting devoted to photography, and based around a meaningful theme. ‘Loving Earth’, the theme for 2016, explores the link between mankind and the Earth, through the lenses of landscape photographers. Commissaire / Curated by Delphine Dumont-Laforge & Sophie Hasaerts Inauguration le jeudi 17 novembre de 17h à 21 h Exposition : vendredi 18 novembre 2016 au mercredi 18 janvier 2017 Hangar 18 Place du Châtelain 18, B-1050 Bruxelles www.h18.be photographes de « landscapes ». Mark Edward Kelley Dorf – US Lionel Bayol-Thémines – FR Anastasia Samoylova – US Hyongryol Bak – KR Yann Arthus-Bertrand – FR Jörg Bräuer – DE Hyongryol Bak – KR Benoît Feron – BE Vincent Fournier – FR Igniacio Goitia – ES Lukas Hoffmann – CH Eliseo Miciu – AR Shunsuke Ohno – JP Danila Tkachenko – RU Ilan Weiss – MX Witho Worms – NL Thomas de Wouters – BE Patrick Zachmann – FR The inaugural Photo18 Festival will be held from 18 November 2016 to 18 January 2017 in Brussels. Photo18 Festival, organised by the Hangar H18 art centre, is a major annual meeting devoted to photography, and based around a meaningful theme. ‘Loving Earth’, the theme for 2016, explores the link between mankind and the Earth, through the lenses of landscape photographers. Commissaire / Curated by Delphine Dumont-Laforge & Sophie Hasaerts Inauguration le jeudi 17 novembre de 17h à 21 h Exposition : vendredi 18 novembre 2016 au mercredi 18 janvier 2017 Hangar 18 Place du Châtelain 18, B-1050 Bruxelles www.h18.be
HIGH LAND / Lionel Bayol-Thémines Editions Enigmatiques, 2016. http://www.artistswhodothings.com/fr/home/303-lionel-bayol-themines.html Jusqu'au 29 avril 2017 «High Land», un objet photographique du lionel Bayol-Thémines publié par les Éditions Enigmatiques est présenté au Plac'Art Photo (12 rue de l'Éperon, 75006 Paris) Leporello de 13 photographies originales pigmentaires tirées sur papier Harman Hahnemühle 305gr (Conservation Archive Museum) contrecollées sans acide sur carton sans acide, numéroté et signé à la main par Lionel Bayol-Thémines. Livret à part en feuilles transparentes, sulfurisées, et papier Rives sous reliure japonaise en fil nacré blanc et reproduisant quelques images ainsi que des extraits du Journal de voyage dans les alpes bernoises de G.W.F. Hegel. Numéroté et signé à la main au colophon par l’artiste. Coffret en bouleau haut de gamme et polyrey gris fumé. Tirage limité à 10 exemplaires par Editions Enigmatiques, Paris, novembre 2016. Format de la photographie : 340 x 20 x 46 cm (au plus haut) dépliée Format du livre : 19,9 x 18 cm Nombre de pages : 22 pages Dimensions de l’emboitage : 52 x 25,5 x 7 cm Technique : Encre pigmentaire sur papier Hahnemülhe 305gr Crédits photographiques : Lionel Bayol-Thémines & artistswhodothings
LIONEL BAYOL-THEMINES Silent Mutation L'artothèque Espace d'Art Contemporain Caen 14 Janvier au 1er avril 2017 Vernissage le samedi 14 janvier à 18h En questionnant les formes du paysage, réelles ou fictives, avec les outils de son époque que sont les logiciels de traitement d’image, Lionel Bayol-Thémines travaille sur le rapport de fascination que l’homme entretient depuis toujours avec la nature... Avec chaque nouvelle série d’images, il semble vouloir repousser toujours plus loin les limites de la représentation paysagère mais aussi les possibilités offertes par les outils numériques. L'Artothèque, Espaces d'art contemporain, Caen Palais Ducal Impasse Duc Rollon 14000 Caen http://www.artotheque-caen.net/index.php…
FOAM #44 On Earth / Presentation/ The blue Marble/ Marcel Feil/ Deputy Director Artistic Affairs FOAM Silent Mutation (Post Anthropocène) Lionel Bayol-Thémines Out now: Foam Magazine #44, On Earth. Get your copy here: bit.ly/FM-44
Follow on:
Curator:Tate Shaw, Gregory Eddi Jones 2 Décembre 2016 au 19 mars 2017 Visual Studies Workshop / Rochester/ USA Exhibitions Land Form December 2, 2016 through March 19, 2017 VSW Gallery and Main Floor The works in Land Form represent a contemporary shift in landscape depiction toward a completely human altered landscape as experienced through layers of technological mediation, a fragmented sense of reality, and complicated gestures toward the sublime—that which induces beauty and terror. Included are photographic prints, sculptures, and digital pieces by artists Thomas Albdorf, Lionel Bayol-Thémines, Martin Brink, Mark Mark Edward Kelley Dorf, Katie Efstathiou, Carolyn Janssen, Anastasia Samoylova and featuring Quaking Aspen by Gary Metz. Land Form First Friday Opening Event Friday, December 2, 6-9pm VSW has invited several locally-based artists working in film, video, light, sound, and performance to exhibit media installations around VSW as part of Land Form. Artists include: Laurie O’Brien, Alysia Kaplan, Ashwin Manthripragada, Tara & Gordon Nelson, Dan Varenka, Evelyne Leblanc-Roberge, and CHB http://www.vsw.org
Présentation / Claire TangyGhost: Editions Enigmatiques / Lionel Bayol-Themines Edition à 300 ex, Leporelo 40 p 24 x 18 cm Antwerp Academy Art Book Fair / Stand des Editions Enigmatiques Présentation le 14 octobre Anvers Présentation du 8 au 10 septembre Bruxelles WIELS Art Book Fair 2017 / Stand des Editions Enigmatiques Présentation du 3 au 8 juillet Arles Cosmos Arles Books / Stand des Editions Enigmatiques http://cosmosarlesbooks.com Préview https://vimeo.com/222331401 Order: http://www.artistswhodothings.com/en/home/310-lionel-bayol-themines-ghost.html
Artist file Artist booksDigi Poésie / Galerie Under construction / Paris vernissage samedi 27 Janvier de 18:00 - 21:00 Exposition du 30 janvier au 24 février 2018 Avec Lionel Bayol-Thémines, Stéphane Blumer, Pauline Dufour (invitée par Point contemporain), Julien Levesque , Mathieu Merlet-Briand, Benjamin Renoux et Haythem Zakaria Accessibilité, connectivité, Big data, 4K, intelligence artificielle… la culture numérique s’impose dans nos demeures, nos voitures, notre électroménager. En trois décennies, nous avons su dompter sa complexité technologique et apprendre son vocabulaire qui tend à quitter le champ lexical de la programmation pour devenir anthropomorphique, se rapprochant de la psychologie comportementale et des sciences cognitives. Nous avons accepté ce futur où nous serons suppléés par un alter ego humanoïde doué de cette capacité à nous imiter, d’abord dans l’analyse, dans les gestes, dans les attitudes, et à présent dans la reconnaissance, la réflexion, l’anticipation. L'avènement de l'ère du post digital signifie que la culture numérique a acquis son autonomie. Une indépendance qui l’a libéré de son statut d’outil lui permettant de devenir un moyen d’expression artistique capable de transmettre des idées et des émotions au même titre que la peinture, la photographie ou la gravure. Un passage au statut de médium et par conséquent d’oeuvre d’art qui l’éloigne de la culture geek qui l’a fait émerger et de cet émerveillement pour sa propre technologie. Les artistes donnent aux bugs, aux accidents, au hasard et aux aléas un pouvoir esthétisant. En complète rupture avec les fondements mêmes de la culture numérique et de ses origines liées aux combinaisons binaires et aux codes, ils se réapproprient la matière numérique pour en exploiter les potentialités. Ils usent de ses capacités logicielles, s’amusent de ces territoires virtuels qui parlent de nos réalités, répondent à nos questionnements. L’art numérique n’est plus généré pour lui-même, autocentré, il engage alors une communication avec le spectateur, directe, nécessaire, et s’appuie sur des paradoxes qu’il est à même de mettre en images. Il nous donne par anticipation la représentation d’une réalité éloignée dans l’espace et le temps, d’un futur probable sur lequel nous réagissons. Le numérique crée de nouveaux supports de monstration (réseaux sociaux, jeux, espaces virtuels), des environnements immersifs qui interagissent avec les visiteurs, répondent à leurs sollicitations et engagent avec eux un échange individualisé. Sont rassemblés ici des artistes exploitant de manières très différentes les ressources du numérique. Une diversité qui met en évidence les leviers qu’ils utilisent pour susciter chez le spectateur une adhésion émotionnelle et réflexive. Sans perdre ses propriétés innovantes ou surprenantes, le numérique se fait porteur d’un discours empreint de poésie. À la croisée de la technologie, de la science et de l’imagination créative, il se dote d’une dimension artistique qui lui est propre. Valérie Toubas et Daniel Guionnet (Point contemporain)
Live & work in Paris / France
Lionel Bayol-Thémines
Paysages français Une aventure photographique (1984 - 2017) Catalogue d'exposition 292 P Commissariat Heloïse Conesa, Raphaële Bertho du 24 octobre 2017 au 4 février 2018 BNF François-Mitterrand / Galeries 1 et 2
Le Studiolo, Galerie de France Lucas Hees & Catherine Thieck vous invitent à découvrir High Land, un objet photographique original sous coffret produit à 10 exemplaires et Ghost, un leporello imprimé à 300 exemplaires, de Lionel Bayol-Thémines Edités par Editions Enigmatiques Vendredi 19 janvier 2018 de 18h à 21h Le Studiolo, Galerie de France 54 rue de la verrerie Paris 4°
Vidéo présentation Vidéo Statement Texte Marc LenotGoogle as a médium Data Landscape Photography & Design by Lionel Bayol-Thémines Essay of Marc Lenot LBT Books Edition / April 2018 This artist’s book, size 33 x 24.5 x 3 cm, is composed of three leporello of 8 images each and a cover taken from the photographic work of Lionel Bayol-Thémines Google as a medium, and enriched with a essay by Marc Lenot. Drawn in digigraphy on photographic paper Hahnemühle smooth cotton. ED on 15 EX +2 HC
8 Sep - 28 Oct 2018 Simulacrum II / Fries Museum / Leeuwaarden / NL Land Pattern Curator: Wim Melis From the 8th of September until the 28thof October 2018, Noorderlicht | House of Photography and the Fries Museum present the photography exhibition Simulacrum II. On show is the work of five artists - Beate Gütschow, Grégory Chatonsky, Thibault Brunet, Lionel Bayol-Thémines and Leigh Merrill – who all deconstruct reality and reassemble it. The distinction between real and unreal is barely discernible in their work. Real and virtual realities are moving towards each other at a rapid pace. In advertising, images of reality and its digital models merge seamlessly into one another. In the film industry, CGI (computer generated imagery) makes it possible to immerse ourselves in other worlds. On social media, we are becoming increasingly aware of the same phenomenon, the necessity of ‘fact checking’ both image andword has become a fully-fledged concept. A simulation that takes the place of the reality it stems from is called a simulacrum. The long-term same-named exhibition series examines different aspects of the dividing line between real and unreal. In Simulacrum II we see the work of five artists, each of whom deconstructs reality and reassembles it in a different way. Lionel Bayol-Théminescreates patterns with multiple repetitive elements, thereby evoking the image of a snowy mountain landscape. Thibault Brunettransforms the real world into a model using a three-dimensional scanner, making completely new perspectives in still and moving images possible.Gregory Chatonsky feeds thousands of real satellite images into a ‘neutral network’ which then independently creates similar images, like a hallucination of another planet.Beate Gütschowcompiles a 3D model based on a multitude of images from reality, after which she lets a computer look at it from a medieval perspective, without a vanishing point. Leigh Merill examines an environment by taking thousands of photographs of it beforemerging them into images of an imaginary urban landscape.
the Noorderlicht International Photofestival 2018 IN VIVO | the nature of nature. Curator: Wim Melis Silent Mutation, High Land The opening will be on Saturday 23 June at 16.00 at Belvedere Museum in Heerenveen, Friesland. Groningen, NL 23 June- 23 September
La synchronicité des éléments. CACN - Centre d'Art Contemporain de Nîmes Avec Lionel Bayol-Thémines, Jean-baptiste Caron, Dorothée Clauss, Pablo Garcia, Émilie Losch, Laure Mary-Couégnias, Mathieu Merlet Briand, Anne Renaud, et Vahan Soghomonian. Curateur : Bertrand Riou Exposition du 6 juillet au 22 septembre 2018 Vernissage le jeudi 5 juillet à 18h CACN - Centre d'Art Contemporain de Nîmes 25, rue Saint-Rémy 30900 Nîmes
Contact Press release Biography Art work