Retour / return Retour / return Accueil / HomeVidéos
Update: Vidéo installation pour six écrans de Lionel Bayol-Thémines 2006 Tension au sein d’un espace clos, “Update” confronte le spectateur à de gigantesques projections des coulisses de la mise à jour du consensus corporel. La camera indiscrète pénètre au-delà de la sphère de l’intime pour donner à voir le plus secret: une initiation sous forme de flots d’images volées rendant compte, sans pour autant narrer, de la méthodologie de l’édification de la “Nouvelle chair”. Un décompte martial de critères tutélaires, des portraits comme autant de tableaux, inscrivent leur candidature au statut d’icône. L’oeuvre est le théâtre d’un affrontement éthique de la fin et des moyens: le geste du chirurgien module les chairs pour optimiser les contours d’un corps désormais canonisé par le réagencement technique. L’ambiguïté entre reconstruction et optimisation inscrit les contours d’un mouvement convergeant vers l’uniformité, dans l’hypothèse de rectifier toute affliction, d’estomper toute singularité, d’affiner chaque trait au profit d’une vision normative, sans que l’on ne puisse saisir les limites de l’un et le commencement de l’autre... Lionel Bayol-Thémines Création sonore Malcolm Dakeyo Modelisation 3D vidéo Pierre Jean Grattenois Jean-pierre Sastre Voix: Lola Ursino Prise de son:Louis Coumian
How to build new bionic species: 2004 3,30 MN vidéo faisant partie de la recherche globale ORGA/MUTA. Cette installation vidéo est une allégorie de la construction d’un homme bionique évoqué par une succession d’images et de sons relatant l’utilisation d'outil classiques (perceuse, marteau, pinces...) en chirurgie et assemblées de manière à évoquer la construction d’un homme bionique, par l’introduction in corpus d’éléments mécaniques ou électroniques. Nous sommes sur les traces de la construction du Frankenstein contemporain
Body larsen: 2003 5,33 MN est une installation vidéo et sonore sur deux écrans et deux systèmes sonores traitant du dédoublement, de l’échappement de l’enveloppe corporelle, de l’expérience intérieure, de sa projection hors corpus. L’installation vidéo articule plusieurs espaces organiques de l’homme ; oeil, bouche, plis inguinaux, torse, coup, sexe, main, muqueuses... et une introspection visuelle intérieure au vêtement, mêlant trame des habits et texture de la peau. Ce labyrinthe du corps est mis en tension avec une vidéo d’un liquide pénétrant l’autre, se mélangeant à lui jusqu’à se fondre, ne devenir qu’un, puis l’état s’inverse, s’accélère jusqu’à la séparation. Le tout réintègre le corps se l’approprie en devient le vecteur premier. En parallèle deux systèmes sonores conçus uniquement avec les prises de son directe des larsens dûs aux aberrations électroniques des mouvements de caméra se côtoient, se rapprochent se repoussent, créant des espaces temporels en perpétuels glissements, l’endo et l’exocytose de l’être envers lui même, par lui même, au travers de son enveloppe.
DISCO TIEMPO : 2005 5mn en boucle Création sonore : Malcolm Dakeyo Montage : Pierre jean Grattenois Cette vidéo a été crée dans le cadre d’une résidence pour la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques en 2005 avec les résidents de la maison de retraite (MNA) à Nogent sur Marne Cette vidéo fait partie d’une installation (Los Titanes). Mon point de départ a été la découverte d’une tradition mexicaine des années 50 connue sous le nom de « Los Titanes » - les Titans - et liée à la contre-culture américaine des Super heroes. Nous avons travaillé sur une pièce chorégraphique en nous inspirant des parades de rue mexicaines mêlant fête, force et vitalité et j’ai créé une pièce vidéo où chaque « Titan » agés de 85 à 97 ans effectue une parade dansée dans un style « vidéo clip disco 80 », jouant à la fois sur la mémoire et le dépassement des possibilités physiques que l’on prête aux personnes de leur âge.
Beyond the time: 2014 Vidéo installation en boucle A l’anthropocène, les fumées, les brouillards se constituent, s’accumulent. L’opacité de l’atmosphère, sa pollution fait partie du nouveau paysage des mégapoles en expansion. At the Anthropocene, smokes and mists emerge and accumulate. The opacity of the atmosphere and the pollution are part of the new landscape in the expanding megacities.
Tree leaves always fall one day: 2016 Vidéo installation en boucle 3,50 mn
Organic: 2015 Vidéo en boucle 3mn 55
Mentions légales HomeCopyright 1990-2017 Lionel Bayol-Thémines-Tout droits réservés ADAGP